TUTO électronique maritime

L’électronique maritime est devenu incontournable à bord de nos bateaux pour vous assister et informer de l’état de la situation lors d’une navigation, pour sécuriser et pour notre confort.

Je vous propose une fiche récapitulative de ce qu’il faut impérativement connaitre pour s’épanouir avec son électronique à bord de son bateau.

Anémomètre

Qu’est-ce qu’une anémomètre ?

L’anémomètre est un instrument qui permet de mesurer la vitesse du vent.

Mesurer la vitesse du vent

Le plus classique des anémomètres doit être posé sur un mât de 10 mètres de haut. Il se compose de trois petites coupelles installées sur des bras horizontaux régulièrement espacés. Lorsque le vent souffle, cet instrument météorologique se met en rotation. Le nombre de tours effectués par seconde est alors proportionnel à la vitesse du vent.
On le mesure en nœuds en mer, mètres par seconde ou plus communément en km/h sur terre.

Sur un bateau, il reflétera la vitesse du vent apparent.
Pour connaitre le vent réel, il y a une subtilité a comprendre décrite plus bas.
A terre, ou au mouillage ce serra les mêmes mesures mais on considérera que c’est du vent réel.

Le vecteur vent – Des calculs fait grâce à l’afficheur

L’afficheur provenant de anémomètre et de la girouette permet de calculer des vecteurs.
Vr = Vent réel, celui que l’on veut prédire avec le bulletin météo. C’est le vent de l’atmosphère sur terre.
Vb = vitesse et direction du bateau (Vv = Vent de vitesse créer par le bateau)
Va = Le vent apparent est la composante du vent réel et du vent vitesse. Il s’agit du vent que l’on ressent sur notre peau.

Va est le résultat de l’addition du vecteur VB
C’est le vent apparent qui agit sur la voile, et non le vent réel. C’est pourquoi il est important de comprendre son comportement.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est differents-allures-d-un-engin-a-voile-50b0c9a7-1024x512.jpg
Plusieurs cas dont il faut calculer le vent réel différentiellement…

CAS 1 : Vent arrière

Pour connaitre le vent réel, on additionne le vent apparent et le vent de vitesse du bateau. Vr=Va+Vv

CAS 2 : Petit largue et Bon plein

Vr=Va-Vv Le vent réel est moins que le vent ressenti

Cas 4 : Au près

Va=

Sur cet afficheur, il nous indique :

  • la provenance du vent avec l’aiguille;
  • La pointe avant du bateau;
  • L’angle en degrés bâbord ou tribord;
  • TRUE = Vrai (en anglais) : Vent réel;
  • APP = Apparent : Vent Apparent;
  • L’affichage en digital de la mesure du vent instantanément.

La Girouette

Qu’est ce qu’une Girouette ?

Une girouette indique la provenance du vent apparent.

Comment s’en servir ?

La VMG : Avoir le meilleur ratio vitesse/distance/vent !

Sondeur

Qu’est ce qu’un sondeur ?

Qu’elle sont les différentes technologie ?

Quel réglage dois-je faire pour détecté des poissons ?

Comment se servir du sondeur ?

Le GPS

Latitude et Longitude

Le Waypoint

La route = 2 Waypoints ou plus

Le SOG = La vitesse de navigation à travers du GPS

Le COG = Le cap à travers le GPS

Le Traceur

Pilote automatique

Vidéo de présentation de l’utilisation d’un pilote automatique

AIS

Récepteur/ Transmission

L’ais est un standard de sécurité maritime qui permet de transmettre la position de son bateau et sa destination en mer. Ce standard communique sur le même spectre que la VHF sur deux canaux spécifiques autour de 133Mhz.

Les informations sont :

COG (Le cap du bateau) SOG (La vitesse de navigation) MMSI (l’identifiant du bateau)

Avec la fonction de réception du signal, les équipements permets de calculer en temps réel la possibilité de collision avec uniquement des navires environnants équipés d’un transpondeur.

A partir de la route (COG) et de la vitesse (SOG) sur le fond d’une cible (information obtenues par un GPS), combinées aux mêmes données de notre propre bateau, le calcul en temps réel permet de fournir deux informations essentielles : CPA, TCPA.

  • CPA : Closest Point of Approach. Le point où se produira la plus faible distance de rapprochement d’une cible, en d’autres termes le point où ce navire passera le plus près de vous.
  • TCPA : Time to Closest Point of Approach. Le délai restant avant d’atteindre le point CPA (en heures ou minutes).

Elles vont permettre d’anticiper les évènements et de modifier si nécessaire notre route pour éviter tout risque de collision, et également éviter de couper de trop près la route d’un plus gros navire moins manœuvrant.

Les batteries

Démarrage / Servitude

La fonction de la batterie dite de démarrage est d’envoyer un maximum d’ampérage en quelques secondes. Cela est nécessaire pour le démarrage du moteur, le propulseur ou bien le guindeau. Ce type de batterie permet d’etre décharger uniquement à 50% au risque de détruire des cycles.

La fonction de la batterie dite de servitude va être de donner un faible courant mais en continu sur une durée en heure, jour et nuit. Avec cette fonction, la batterie pourra absorbé des décharges profonde (jusqu’à 80%). Il faut prendre en considération deux parametre : Capacité en Ampèreheure et la DOD, nommée la plupart du temps « CA ». Ce dernier paramètre est la capacité de décharge.

ACIDE / AGM / Lithium

Les chargeurs de batterie

Il est important d’avoir un bon chargeur, qui gère plusieurs programmes lorsque votre batterie est en charge. Souvent on retrouve un cycle de charge avec un fort ampérage, puis un programme de maintenance pour « nettoyer » la batterie et assurer sa longévité. Ce chargeur doit pouvoir aussi détecté le type de batterie que vous utiliser. J’utilise un chargeur 4Amperes pour charger ma batterie de 100Ah. Généralement, il lui faut 24heures pour recharger sans endommagée ma batterie. Aussi, une batterie chargée à 100% peut être hivernée pendant 2 mois sans une prochaine charge mais stockage à température ambiante. Je préfère utiliser un chargeur par batterie et non par parc de batterie.

Générateurs électrique autonome

Groupe électrogène

Hydro générateur

Éolienne

L’éolienne est utile à mon sens uniquement si il y a du vent donc dans des zones dite tempérée. En méditerranée et autour de l’équateur, je trouve cela inutile, son rendement ne serra pas intéressant et le coup d’acquisition avec ses accessoires seront plus que onéreux!

Pile à combustion

Guindeau électrique

Fonctionnement

Besoin en énergie

Panneaux solaires

Monocrystalin Back contact

Rigide ou semi-rigide (flexible) ? PTFE

regulateur MPPT ou PWM ?

Propulseur électrique

Fonctionnement

Panneau de commande pour propulseur Max Power
Fonctionnement des boutons : Babord = rouge tribord = vert si on appuis sur les deux simultanément = ON/OFF

Besoin en énergie est tres important, il est recommandé de manœuvré avec le moteur démarré et l’alternateur activé (1800trs/s une fois).

Les règles en électronique

Il est important de faire son bilan énergétique des lorsque l’on veux partir en croisière plus d’une journée ! Il faut que vous sachiez combien vous consommez d’énergie dans ces différentes situation.

Au mouillage de Jour et de nuit

En navigation de jour et de nuit

Au port de jour et de nuit

La VHF

Réglementation Française – Internationale

Le Navtex [Instrument Hauturier]

Dépassé ?

La radio BLU [Instrument Hauturier]

Dépassé ?

Le RADAR

Est-ce vraiment utile ? On se rend compte que l’on va utiliser le radar seulement quand il y a du brouillard car il reste groumant en consommation d’énergie ! Ou pour surveillr des arrivés de nuage à grain.

La sécurité

La balise SART

Les balises MOB personnelles

La communication

Laisser un commentaire