Les batteries

Connaitre son parc de batterie est tellement important, c’est un élément clés sur un bateau pour notre niveau de confort. Il faut aussi savoir dimensionner ses batteries par rapport a son utilisation. Le bilan énergétique reste une tache a faire si on souhaite vraiment faire le point sur nos consommations à bord et connaitre la puissance qu’il faut produire en voyage.

Voici un exemple de tableau de bilan énergétique. Pour connaitre la relation entre l’ampérage, le voltage et le watt, rdv en fin d’article dans les bases et la théorie.

http://www.save-marine.com/images/electricite-a-bord/consommation_coti%C3%A8re_FR.jpg

 

Quelle différence entre la batterie de Démarrage et la batterie dit de servitude ?

La batterie de démarrage (SLI ou start) a pour fonction de débiter du courant maximum sur un cours laps de temps (10 premières secondes). On peut voir l’utilisation à travers un starter de moteur, qui consomme beaucoup d’énergie en très peux de temps. Ou bien l’utilisation d’un propulseur voir un guindeau. Ces deux derniers doivent être utiliser avec modération et moteur allumé pour compenser la puissance de décharge ! Cette batterie peux aussi assurée la puissance demandé très très faible (- de 3 ampères heures) comme par exemple la lumière LED de votre bateau, Cas souvent rencontré sur des petit bateau de croisière (-de 10metres) ou pour une utilisation de secoure (pompe de cale électrique).

https://cdn.manomano.com/batterie-varta-silver-h3-12v-100ah-830a-P-3463649-8580501_1.jpg

La puissance de démarrage à froid, ou CCA, constitue le paramètre d’une batterie SLI. La puissance au démarrage est exprimé en CCA (SAE Norme USA) (EN – norme EU) ou en Marine Cranking Amp (MCA). Vérifier donc qu’elle peut absorber la puissance de démarrage de votre moteur !

La technologie employée est souvent de type DUAL pour une meilleure performance et un maintient de charge plus robuste tout au long de sa vie (5ans).

Elle est composée de plaque fine pour un maximum de puissance mais elle reste fragile pour le cyclage car elle les plaques se déforment.

La batterie de servitude ou de cyclage (DC pour Deep cycle ou Décharge profonde) à pour fonction de débiter un courant continu et constant sur un temps plus long (en heures). Elle sert à alimenter des systèmes électriques soumis à des sollicitations répétées. (votre frigo ou votre électronique de bord par exemple).

Forte résistance au cyclage lors de la décharge importante (DOD de 50 à 80%). DOD : Capacité à se décharger.

Capacité mesurée en ampères-heures (Ah), par exemple C5, C100 ou C20.

C20 = Capacité utile de temps de décharge sur 20 heures.

La batterie Cyclage serra beaucoup plus lourde qu’une batterie de démarrage car l’épaisseur de plaque en interne est plus épaisse. (acceptation de charge/décharge plus robuste).

L’importance du nombre de cycles

Quand on choisit une batterie de servitude, il faut regarder sa capacité (pour fournir en électricité les besoins du bord), mais aussi sont nombre de cycles. En effet, à chaque décharge et recharge, la batterie vieillit. Ce nombre de cycles détermine la durée de vie de la batterie.

Les différentes technologies de batterie DC

La technologie GEL permet de rallonger la durée de vie de la batterie contrairement à une batterie AGM (1,75x plus de cycles). Elle permet aussi de faire du démarrage ! La batterie AGM ne ferra pas de charge rapide, il faut 2 a 3 fois plus de temps pour la recharger. Les batteries gel offrent une plus large plage d’utilisation en termes de températures et aussi un plus grand nombre de cycles charge/décharge. Le cout d’une batterie GEl est plus elevée par rapport à une batterie AGM.

Enfin l’AGM ou la batterie de type GEL sont sans entretien, résistent aux vibrations et à la gite puis sont totalement étanches.

La technologie Batterie liquide n’est plus trop d’actualité hormis sur un petit bateau (ex: semi rigide 6m utilisation journalière en été). Il faut l’entretenir plus souvent.

Les batterie AGM en spirale est le haut de gamme, le cout par rapport au Ah est trop élevé mais le cycle est plus important… Reste utile pour les propulseurs d’étrave par exemple.

 

La Théorie et les bases

https://fr.cdn.v5.futura-sciences.com/buildsv6/images/largeoriginal/0/7/1/0713d02315_50009769_einstein-tongue-arthursasse.jpg

Branchement en parallèle ou série.

https://solutions-alternatives.org/wp-content/uploads/2018/10/schema-branchement-batterie.png

P = U x I  : La loi de puissance

P pour puissance (Watts)     U pour tension (Volts)  I pour intensité (Ampérage)

Les ampères-heure, c’est quoi ?

La capacité des batteries est indiquée en ampère-heure. Pour faire simple, disons par exemple qu’une batterie de 100 Ah peut en théorie délivrer un courant de 10 ampères pendant 10 heures, ou 1 ampère pendant 100 heures. Maintenant que l’on a l’intensité, il faut ajouter la tension par l’intermédiaire des volts. Si l’on reprend l’exemple précédent et que l’on intègre cette donnée, voici le résultat : 100 Ah multipliés par 12 volts = 1200 watts de puissance en stock.

Comment contrôler la charge d’une batterie ?

Avec un voltmètre, en mode « courant continu ou DC ».

Une batterie chargée à 100% est au alentour de 13v (12,8v), mais déchargée à 80% est seulement de 12v +ou- 0.02v, donc méfiance si elle tombe en dessous de 12v, elle se détruit! Pire, si vous avez une batterie de type SLI, Démarrage, Liquide ou DUAL, il ne faut jamais qu’elle descende en dessous de 12,5v car elle n’aime pas du tout une décharge profonde en dessous de 60% !!!

Un contrôleur de batterie peut vous aidez à comprendre son comportement.

Pensez à charger vos batteries tous les deux mois.

Il n’est pas conseiller de laisser votre chargeur de quai en fonction car vous enlèverez tout de même des cycles (durée de vie de la batterie).

One Reply to “Les batteries”

Laisser un commentaire