Les équipements de communication pour une navigation hauturière

Avant tout, ce billet est destiné aux plaisanciers. Je ne prends pas en compte l’aspect sport pour les régatiers ou l’aspect professionnel pour les marins. Un professionnel aura besoin par exemple de communication cryptée lors de ses échanges avec son équipe à Terre. Aussi pendant les grosses compétitions afin que ses adversaires ne puissent pas connaitre ses attentions ou ses objectifs. Un régatier quand à lui aura besoin par exemple de précision, de performance et de puissance pour récupérer des fichiers volumineux ou communiquer rapidement sur l’état de son avancement en compétition ou en visioconférence pour assurer une guérison à distance avec l’aide des services d’un médecin spécialisé. Bref, ce n’est pas des équipements pour une course au larges de type « Vendée globe ».

Je pense que pour beaucoup d’entre nous ce que l’on souhaite c’est resté joignable avec ses proches ou sa communauté.

Une bouteille à la mer : la solution en « low technology ».

Hey ! Va faire un tour sur goldofbengal.com si tu souhaite en apprendre plus sur la « low technology » 😉

Je ferais aussi une parenthèse sur le boitier iridium Go ou j’ai mon point de vue sur son utilisation en fin d’article.

Enfin, ce n’est que mon point de vue et mes notes personnelles 😉

Pourquoi ne peut-on pas utiliser le réseau GSM ou le WIFI ?

La grosse problématique que l’on rencontre en mer, c’est le fait que seul les signaux satellitaires soient en mesure de nous parvenir en zone hauturière. Il est donc important de connaitre la solution du réseau de constellations satellitaire retenues par le constructeur de la balise. En effet, certain réseau satellite ne capte pas par exemple en Afrique ou dans les pôles nord et sud de la terre.

Toute les balises ont des conditions d’abonnement avec une tacite reconduction l’année d’après. Il est donc fortement conseillé de bien vérifier les conditions générales du service avant l’activation du service. Aussi, il n’y a pas forcement de forfait bloqué, attention donc au hors forfait…

Non, ces balises ne sont pas obligatoires et en cas d’extrême urgence de danger ou médicale, elles ne sont pas reconnues par la SMDSM. En revanche, toutes ces balises ont un service dédiés permettant d’informer les secours différemment mais cela prendra plus de temps pour vous retrouver du fait de la complexité des échanges entre ces services…

Voici la liste que j’ai sélectionné pour vous des équipements permettant de communiquer en zone hauturière :

Concernant la communication via la radio BLU, c’est une technologie fonctionnelle, limité et ancestrale. Couplé au modem pactor, c’est à mon sens trop technique pour en parler ici. Si vous souhaitez en savoir plus sur ce sujet, contactez-moi par mail.

Spot Gen3 : Suivi de vos traces GPS et rassurer vos proches !

3 Fonctionnalités à retenir :

  • Permet d’envoyer des messages pré-défini à l’avance de type « Tout va bien à bord – HEURE + Coordonnée GPS« . Maximum 160 caractères.
  • Bouton SOS : Envois l’alerte SOS au centre de recherche et de sauvetage GEOS 24h/24 7j/7.
  • Point de suivi Tracking GPS tout les 60 minutes lorsque celle-ci est allumée. (idéal pour suivre une navigation).

Vos proches peuvent suivre votre position sur une carte interactive sur internet.

Couverture du signal : Constellation satellite GlobalStar

Zone de couverture JAUNE= Délais 20min pour envoyer un message et ORANGE = 5mins

Tarif : Cout de l’acquisition du boitier 170€ ttc + Cout de l’abonnement annuel 190€

Attention, cette balise n’a pas de batterie lithium. Il vous faudra des piles rechargeables haute capacité.

Garmin inReach : Envoyer/recevoir des sms illimités !

Même principe que la balise Spot mais avec des fonctionnalités avancées d’envois/réception de messages. Fréquence du suivi GPS à 10 minutes.

En effet, avec celle-ci, vous pourrez customiser le message que vous envoyez à vos proches. Cette balise reçoit et vous affiche des messages ! Elle communique dans les deux sens. Idéal si vous avez besoin d’avoir des informations venant de terre ou d’un autre bateau (par exemple avec un amis qui vous suggère un cap à suivre).

Fonctionne sur la constellation du réseau satellite iridium.

Météo basique : Une autre option qui en revanche me semble trop légère, c’est le fait que l’on peut recevoir une prévision météo (direction et force du vent, température et précipitation) sur 3 jours d’un point des coordonnées GPS, basé sur les prévisions GFS. Cout 1 SMS par demande.

TARIF : 350€ le boitier

On retrouvera 4 forfaits intéressants

FORFAIT LOISIR (40 SMS inclus)

avec abonnement 1 an : 359€ (mensualité de 29.99€)

sans abonnement : 39.99€/mois

FORFAIT EXPÉDITION (SMS illimité / Météo basique illimité)

Avec abonnement 1 an : 720€ (mensualité de 59.90€)

Sans abonnement : 79.90€/mois

Spot X : Nouveauté 2019 avec messagerie complète

Ce nouveau produit semble intéressant, du fait qu’il soit le plus complet pour communiquer par écrit avec nos contacts ou un site internet par sms dans une partie du monde « moderne » avec toujours la fonctionnalité de secours SOS incluse.

https://www.findmespot.eu/images/spotcoveragemap/spotx_coverage_large.png
Zone de couverture : BLEU = Couverture bidirectionnelle + SOS // Orange = Envois SMS + SOS

On pourra personnalisé son message avant de l’envoyer. Compatible avec les réseaux sociaux pour actualiser votre voyage.

TARIF Cout d’acquisition : 250€ + frais d’activation à chaque nouveau contrat : 25€

Abonnement illimité annuel à 360€/an ou avec paiement mensualisé de 30€

Abonnement flexible sans engagement illimité mensuel 40€

Totalement flexible avec le forfait d’abonnement 1an 240 SMS à 145€ ou 1200 Messages à 250€

Iridium GO : Le luxe des boitiers permettant même d’appeler ses proches et de consulter la météo !

Ce boitier à un fonctionnement différent des balises que je vous présente dans cet article car non seulement nous pouvons communiquer et alerter les secours mais nous pouvons aussi télécharger des fichiers gribs et des mails!

Le cout d’utilisation, même en illimité, est très chère. Tant qu’il n’y aura pas de concurrent, les prix resterons très élevés! De plus il faut prendre en considération que cet équipement couvre toute la surface du globe via la constellation satellitaire de la société IRIDIUM.

https://www.satavenue.com/img/cms/iridium.jpg
Couverture mondiale de la constellation IRIDIUM

C’est un point Wifi ou vous pouvez brancher plusieurs appareils afin d’utiliser la connexion satellite. Au départ ce boitier été destiné seulement aux smartphones et tablettes mais vue l’explosion de la demande nous pouvons aujourd’hui l’utiliser sur PC et MAC avec un logiciel tiers de compression et d’optimisation internet. C’est une vraie passerelle de communication et de connexion au monde moderne. C’est aussi la possibilité de rester joignable et de se tenir informé 7j/7 24h/24… Si budget serré oblige, je vous invite vraiment à prendre différent avis sur ce boitier car moi au départ j’étais convaincu qu’il était obligatoire à bord en hauturier ou semi-hauturier puis après réflexion, il me serra utile sous certaine condition. Des conditions auxquels j’aurai forcement pris conscience que je part naviguer sans préparation…

MON POINT DE VUE sur cet équipement

Oui l’iridium GO est un luxe pour un plaisancier ! Je pars d’un principe très simple, lorsque l’on navigue moins de 7 jours, on peux facilement avoir internet pour télécharger sa prévision météo quelques heures avant son départ. Les fichiers Gribs (GFS/Arpege monde) sont fiables sur 3 jours et indique une tendance sur 5 jours jusqu’à 15 jours.

Partant de ce principe, au delà de 7 jours de navigation, ce boitier pourrait être utile pour le routage météo mais que l’on soit bien d’accord sur le fait que de prendre une météo tout les jours est juste une absurdité car non seulement elle va vous ajouter des taches quotidienne lors de vos quarts mais principalement du stress… Ce n’est pas grâce à ce boitier que votre bateau pourra éviter une zone perturbé, en cas de forte dépression, votre navire ne pourra pas l’éviter du fait qu’il avance en moyenne qu’à 100 milles en 24 heures.

Oui vous l’avez bien lu : dans certaines conditions, ce boitier peut vous apporter des ennuis plutôt qu’un avantage…

Voici les cas ou on peut facilement trouver son utilisation indéniablement.

Hors d’une fenêtre météo de traversée conseillée : Par exemple lors d’une transatlantique, si vous devriez faire votre transat en fin ou au début d’une période cyclonique, afin de s’y préparer vous et le bateau grâce au routage météo car le climat saisonnier est incertain. Si cela ne tenez qu’à moi cette décision, je ferais confiance dans ce cas la plutôt à une consultation chez un météorologue expérimenté, par exemple Meteo Consult ou Météo France ou bien des sociétés spécialisées dans le service de consultation en routage maritime.

Mais la je vous dirais que même si beaucoup de plaisanciers qui ont expérimentés maladroitement cet événement, certains constates qu’ils « se mettent dans un état moral eux et toutes leurs équipages d’anxiété et d’angoisse avancées ». Ambiance morose donc à bord du simple fait qu’il vont savoir qu’ils vont prendre des grains ou un front dépressionnaire ou du vent de travers …

Rester joignable pour un proche soufrant : C’est aussi une des raisons pour laquelle beaucoup de plaisanciers souhaitent s’en acquitter. Il veulent pouvoir à tout moment rassurer ou savoir si leurs proches sont en bonne santé.

Tarif : Cout de l’acquisition 850€ le boitier et si bateau en alu 400€ l’antenne extérieure.

Les abonnements sont assez larges, en faite il faut que vous analyser votre besoin pour trouver chaussure à son pied.

On peut partir sur une carte prépayée à partir de 100€ jusqu’à 1000€. Très limitée en crédit de minutes de communication et valable dans la durée de 1 mois à 365 jours.

Ou bien, on peut regarder du coté des abonnements illimités à environ 150€/mois DATA/SMS et 150min d’appel.

Et vous qu’elles expériences avez-vous sur ce sujet ?

Laisser un commentaire