Notre premier carénage

Voila le dépucelage est fait 😉 Nous venons de faire notre premier carénage, ceci a été intense, fatiguant mais pas si difficile… Il faut « juste » prendre le temps…

Qu’est ce que le carénage ?

C’est le principe de sortir le bateau de l’eau pour nettoyer la partie qui reste immergée tout le long de l’année. On applique une peinture anti-salissures qui se nomme ANTI-FOOLING pour bloquer les coquillages.

Pour que la peinture anti-salissure accroche il faut un primaire ou bien un ancien Anti-fooling de bonne qualité. Il est conseillé de nettoyer la surface avec un dégraissant et poncer pour mieux agripper. Il faut impérativement une couche primaire nommée « du primaire ». Ces pré-requis sont valables uniquement si vous avez une coque avec de la matrice dure comme c’est notre cas avec notre voilier.

La première journée : Karcher party

Sortie du bateau

Jeudi, 10h00, après avoir calé « Oceane » sur des bers à la zone technique de Port Camargue, j’ai loué un karcher au chantier naval. Nettoyage complet de la coque, sous la flottaison mais aussi sur le pont. Avec l’aide d’un chiffon et de l’alcool à bruler, j’ai dégraissé la coque. Enfin, j’ai rincé avec le tuyau d’arrosage. Le bateau à toujours était bien entretenu malgré ses 40ans, cela me fait gagner beaucoup de temps dans le nettoyage et l’entretien!

Vendredi : Achat de la peinture et ponçage

J’ai demandé conseil auprès du magasin Uship. En information, je donne juste une consigne : Un anti fooling à faire tout les 2 ans mais grattage de la coque à chaque fin d’été. Même si entre eux les avis diverges sur le sujet de l’anti fooling… J’ai retenu qu’il nous fallait :

  • 5L Anti fouling Nautix A4 Matrice Dure
  • Pour la quille de l’anti rouille et du Primaire PRIMOCON
  • Pour l’arbre et l’hélice : 1 pot de Metal PRIMER + 1 pot de Velox Plus
Anti-fooling Nautix A4 2.5l + Première Metal + Velox Plus + Primaire anti-rouille
Ponçage de la quille qui avait quelques marques de rouilles

Samedi : Application de l’anti rouille sur la quille et l’hélice

Application de l’anti rouille
Démontage des anodes et passage du Primer Metal

Ces produits demandent un temps de séchage important ! 48h à 72h. J’en profite pour me reposer toute la journée de dimanche.

Dimanche, repos !

J’en profite pour regarder les avis sur les produits que je vais appliqué entre autre le produit « Primaire PRIMOCON », en regardant sur le net les avis aussi variés, je me rend compte que j’ai eu raison d’être curieux car l’anti rouille nommé RUSTOL C.I.P sur ma quille est suffisant car il fait aussi office de primaire. De ce constat, je n’utilisais pas du Primocon !

Une autre recherche : la fiche technique de mon anti fooling Nautix A4

Lundi : Anti-fooling

J’applique au petit rouleau 1 couche le matin puis une autre couche l’après-midi et en début de soirée surcouche sur les quelques cratères. Dans la journée, je passe aussi 2 couches de Velox.

Mardi : Mise à l’eau

Nettoyage du bateau, lettrage du bateau en OCEANE TL et remise à l’eau à 14h00.

Prêt pour la remise à l’eau mon capitaine !

Total des fournitures + prestation de levage + apéros : 750€

Mon regret est qu’il aurait fallu mettre de la poudre de cuivre dans l’anti fooling pour que celui-ci tienne mieux dans le temps 250gr/l (jusqu’à 4 ans !!)

Ce carénage ne se serait pas fait aussi simplement sans l’aide de mon poto Micka ! Merci à lui !!

Laisser un commentaire