Quel bateau pour un tour du monde ?

Avant de recherche le bateau idéale pour naviguer au large il y a tout pleins de question à ce poser et d’informations à se renseigner.

Les premières questions à se poser je pense sont :

  • Avant tout, il est important que vous vous fixiez une date de départ !

Nous nous sommes donné comme date échéance le 30 Aout 2020. Cette date est plutôt symbolique que pratique vue que c’est en fin d’été et que nous profiterons pas beaucoup cette année la des baignades et des petits paradis en méditerranée entre mai, juin et début juillet.

  • Quel programme de navigation ?

Suivant votre parcourt, il faudra prendre en considération quelques paramètres supplémentaires, tel que la génération du courant.

Extrême nord ou sud du globe => Température basse => Prévoir chauffage, navigation sous timonerie et la possibilité de rencontrer des ices bergs

Tropique du cancer ou du capricorne => météo clémente => Panneau solaire et éolienne et soutien d’un hydro générateur.

Équateur => Panneau solaire + Hydro générateur et soutien par un groupe électrogène.

Nous souhaitons parcourir la méditerranée fin 2020 puis souhaitons partir par le canal de Gibraltar et traversée l’atlantique pour arrivé dans les Antilles françaises (2021). On ne souhaite pas se projeter plus loin car nous sommes assez ouvert et nous pensons que l’on ferra des rencontres et qui sait ce qui peux en découle (travail, loisir,…)

  • Avez-vous besoin d’un port de rattachement ?

Nous n’aurons pas besoin de port de rattachement car nous ne souhaitons pas revenir en France Métropolitaine.

Si par malheur il faudrait revenir, nous savons qu’il existe des bases ou l’on peut entreposer notre bateau pour la vente à terre, comme par exemple a Port Saint Louis du Rhône, des places sont toujours disponibles.

Certains ports, sur demande à  la capitainerie, sous-loue votre place et vous déduira 80% du prix annuel. Vous garder la place à votre retour.

  • Combien de personne ? Animaux ? Des enfants à bord ?

  • Combien de temps ?

Il y a trois cas :

  • Soit vous faite une boucle dans un temps définis (tour de l’atlantique par exemple en une année de congé sabbatique);
  • Soit vous aller jusqu’à une destination finale; Puis vous residez ou bien vous vendez votre voilier;
  • Soit vous partez sans connaitre votre destination

Nous avons fait le choix n°3 car nous aimons vivre le jour au jour sans penser à demain… Du baroudage en quelques sortes.

  • Connaissance en navigation ?

Ce n’ai pas grave si vous débuté, il existe tout un tas d’association qui peuvent vous aidez dans votre projet en pratiquant de la voile à la journée. Puis certaines peuvent vous proposez des croisières à la semaine. A Montpellier, dans le sud de la France, L’association des férus prévoit un package complet pour vous familiarisé avec la navigation dite de plaisancière. Il reste une valeur sure mais onéreuse, l’école des Glénans installée dans toute la France ! Enfin, plus proche de chez vous, les associations dans votre ports, que vous pouvez vous renseigner à la capitainerie.

  • Quel est votre budget d’achat ?

Nous partirons sur un budget d’achat de la coque au alentour 30 000€ avec un budget max de 35K€. Et au moins 10 000€ d’accessoires (Bimini, winch Self Talling, électronique récent, annexe, générateur électrique, arceau avec panneau solaire, guindeau électrique, balise sécurisée, communication INTERNET wifi et satellite puis le watermaker ( le déssalinisateur), groupe électrogène portable).

  • Y’a t’il des travaux à prévoir ?

Suivant notre expérience personnelle et nos capacités à bricolé, nous n’allons pas faire de gros travaux hormis l’ajout des accessoires qui nous sembles indispensables.

  • Quel confort acceptiez vous de perdre ?

Chauffe eau, douche quotidienne, climatisation, espace de vie…

  • Quel équipement souhaitez-vous ?

Les bateaux des années 90 sont considérés comme très robuste. La décote sur le marché de l’occasion permet de faire des économies car les coques sont plus apaisent mais pressentent parfois quelques maladies tel que des cloques d’osmoses ou des versification (boulons de quilles, vaigrage, moisissure, cadènes solides) et demande un Check complet des œuvres mortes (Câblage électrique, passe coques, instruments électroniques, entretien du moteur, historique des anciens propriétaires). Bref, il vous faudra du temps pour découvrir et entretenir votre future maison flottante. La taille de 10 à 12m pour un couple nous semble idéale, encore une fois pour un compromis entre confort et budget de navigation. Nous nous sommes pas du tout projeter d’acheter un bateau gréé en ketch ni même une coque en acier. (plus lourd donc moins rapide…) En revanche, on gardera une attention toute particulière sur l’état du moteur qui nous semble indispensables en méditerranée.

Voici donc nos choix de bateaux auquel nous faisons une recherche actuellement.

Bénéteau Oceanis 390 – 2 cabines + 1 SDB – 40cv

Posons le pour et le contre de notre point de vue.

Qualité remarquables:

On aime :

On aime moins :

Beneteau idylle 1150 – 2 cabines + 1 sdb –


Posons le pour et le contre de notre point de vue.

Qualité remarquables :

On aime :

On aime moins :

Feeling 1090 – 2 cabines version deck lumineux


Posons le pour et le contre de notre point de vue.

Laisser un commentaire